2005 - 2006
Philippe Avron dans Le fantôme de Shakespeare
Accueil A propos Revue de presse infos techniques Biographie

Ce funambule du théâtre a la magnifique légèreté des plus insolites et ironiques poètes.
Télérama

Un hommage, plein d'humour et de tendresse au théâtre. D'une générosité rare.
L’express

Cet éternel amoureux des mots souffle sur chacun une grosse bulle de bonheur, d'intelligence et de fantaisie, avec grâce et sans jamais une once d'ennui ou de sérieux
Match

C'est même plus qu'une performance d'acteur et d'auteur, c'est un joyeux traité d'humilité, d'amour et de théâtre
Pariscope

tournée : Saison 2006 - 2007

Résumé

« Philip, me dit un jour Shakespeare, voudriez-vous que nous soyons tous les deux gamins éternels … ? » Et Shakespeare m'entraîne dans un voyage, où le professeur de philo invite Einstein à s'exprimer sur «le fantôme» qui est «Quantique» où l'on joue avec les accessoires chers aux Elisabéthains : la lettre, l'épée, le crâne. Où les masques disent, chacun à sa manière leur admiration pour Shakespeare revenu en chair et en os dans le théâtre et où le maître lui-même vient à la fin remercier son public et dire quelques mots. Comme Prospéro, sur les esprits, le rêve, l'univers. » Philippe Avron

Les spectacles et leur distribution ne sont pas contractuels

© Acte 2 - Odenti: création site internet et référencement