2002 - 2003
D'Artagnan hors-la-loi
ACCUEIL A PROPOS PRESSE

Impétueux interprètes, ils ont un jeu efficace et séduisant. 
Télérama

Le texte de Grégory Bron, nous gratifie d'alexandrins joyeux et parfois potaches avec des répliques propres à déclencher le rire. 
Reg'Arts


Des grands artistes et des maîtres de l’épée :
tout en se battant sur scène, ils parlent en alexandrins,
avec beaucoup de charme et d’humour ! 

Le Républicain Lorrain


Une épopée au rythme effréné, frénétique et 
frétillant... 
le tout en alexandrins, sinon ça serait moins drôle !
 
Est Républicain

 

C’est un bien petit maître celui qui n’assujettit que le réel. La vraie tentation c’est vouloir beaucoup plus : l’estime de soi, le geste gratuit, la quête de l’impossible, défier les lois, tuer le législateur, bref être sublime. Alors voilà, D’Artagnan débarque de sa province, provoque trois mousquetaires, tombe amoureux, affronte une floppée de gardes dans des combats hallucinants, traverse deux fois la manche et se heurte de front au Cardinal.

C’est une épopée haletante ! - n’en doutez pas - une narration décomplexée - puisqu’on vous le dit - mais aussi un gant jeté à l’esprit de sérieux, au matérialisme bourgeois, à toute médiocrité, le tout en alexandrins sonnants et trébuchants - gardez la   monnaie !

Les spectacles et leur distribution ne sont pas contractuels

© Acte 2 - Odenti: création site internet et référencement