2019-2020
La Légende d'une vie
ACCUEIL A PROPOS PRESSE VIDEO

Il y a quelque chose d’un suspense de film noir dans la pièce, telle qu’elle est présentée. Louons les comédiens, remarquables. Natalie Dessay confirme la grande intelligence d’un jeu tout en nuances, d’une présence très touchante, d’une autorité dans l’interprétation qui force l’admiration et bouleverse. Une belle soirée, franche, d’émotion et de plaisir du jeu.
Figaroscope

Habilement montée par Christophe Lidon dans de très beaux décors et costumes Art déco, elle se regarde et s’écoute avec le charme désuet des œuvres douloureuses du temps passé.
Télérama

Cela n’arrive pas tous les jours, mais quand on assiste à une telle réussite, il faut aller à l’essentiel. C’est le succès de la rentreé, a ne surtout pas manquer !!!
Sorties à Paris

Ce thème est magnifique. Superbement zweigien ! il ouvre sur une variété de sentiments. La pièce est certes assez datée. Et alors, dirait Michel Fau, Molière aussi, c’est daté ! La construction est solide. Là encore, Zweig !
Le Figaro Magazine



note du metteur en scène

Après «Lettre d’une inconnue», quel plaisir de retravailler sur une œuvre de Stefan Zweig ! J’ai retrouvé ici l’ambiance incroyablement intense et redoutable d’une famille digne de
J’ai retrouvé ici l’ambiance incroyablement intense et redoutable d’une famille digne de Faulkner, les obsessions de Treplev dans «La Mouette» de Tchekhov et la puissance d’un Thomas Bernhard... Les thèmes que brasse «La légende d’une vie», nombreux et passion- nants, font de cette pièce l’écho fidèle de ce «monde d’hier» au déclin duquel Zweig ne voulut pas survivre: l’incidence des clivages sociaux et du culte du secret, la genèse des drames familiaux, la constitution de l’identité (comment construire sa propre identité face à un si lourd héritage ?), le glissement de la vérité déformée vers le mensonge affirmé, et, bien sûr, le thème central de l’héritage spirituel: Peut-on réécrire la vie de l’autre jusqu’à construire une légende ? Voilà de quoi réunir autour de moi une équipe d’acteurs vibrants et profonds, offrir à Natalie Dessay l’opportunité de porter haut la grandeur artistique de Leonor, à Macha Meril d’être l’étrangère sincère et blessée, la Maria du passé qui détient la vérité, et permettre à Gaël Giraudeau de défendre la légitimité d’exister en tant que fils et artiste. Ce bijou de psychologie, élégant et profond, vous captivera, comme un parfum con- centré de l’œuvre de Stefan Zweig.

Christophe LIDON 

en tournée Automne 2019

           au Théâtre Montparnasse
          du mardi au samedi à 20h30
          matinées le samedi à 17h00
           et le dimanche à 15h30

Les spectacles et leur distribution ne sont pas contractuels

© Acte 2 - Odenti: création site internet et référencement