2012-2013
Il faut je ne veux pas
Accueil A propos biographies Presse

 

express3
Un régal.

L'Express

Ce diptyque sur le mariage en deux temps de notre histoire était une bonne idée, qui est devenu un beau spectacle.
Webthea

Une mise en scène des plus inspirées.
Quant aux jeunes comédiens (...), ils ont tout pour devenir les grands de demain.
Pariscope
 

Une mise en abyme de la vie amoureuse d'une justesse rare.
Direct Montpellier 

 


ilfaut2

Un couple est réuni dans un appartement parisien en 1840. Un autre couple est réuni dans le même appartement en 2010. Une dizaine de générations et d'occupants plus tard. La danse à deux paraît la même. Le tempo a changé.

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée
La Marquise refuse le badinage du Comte, son voisin et amoureux transi. Elle demande qu'on s'adresse à son intelligence et exige la sincérité des sentiments. Intelligence des réparties, finesse des sentiments, humour, revendication féministe avant la lettre font de cet acte un instantané de l'état des mœurs parisiennes sur le mariage il y a deux siècles.

Je ne veux pas me marier
Sur le ton d'un proverbe à la Musset, un jeune couple, de nos jours, à Paris. La veille de son mariage, Vivien aurait préféré que son promis ne lui rende pas visite. Leur discussion d'avant mariage tourne à la veillée d'armes. À quoi rime cette cérémonie et cette institution, pour un couple d'aujourd'hui, lucide et libéré ? L'éducation d'un homme par la femme qu'il aime.
 

   ilfaut-1 
photos © Marc Ginot

Les spectacles et leur distribution ne sont pas contractuels

© Acte 2 - Odenti: création site internet et référencement